Le Cloud Gaming est un nom bien complexe mais derrière cette notion se cache un concept novateur qui constituera peut-être l’avenir des jeux vidéo. Pour rappel le Cloud Gaming consiste à jouer en streaming (comme la VOD) sur son PC, sa console et autres (nécessitant une très bonne connexion). On peut insérer dans cette définition le jeu sur tablette, androïd.

SFR a bien compris que le Cloud Gaming n’est peut-être pas qu’un effet de mode et que cela représente l’avenir, tous comme les autres fournisseurs d’accès internet et notamment Bouygues Télécom qui prépare l’arrivée de son futur bébé, la Bbox sensation.

Ceux-ci ont donc présenté lors d’une conférence de presse leur nouvelle offre Cloud Gaming qui est pour le moins alléchante car oui, SFR avait déjà commencé à exploiter ce marché mais dans une moindre mesure avec un catalogue de jeux relativement pauvre. Ce temps est désormais révolu car l’offre présentée par SFR va inclure de nouveaux jeux plus orientés gamers grâce à la conclusion d’accords commerciaux en particulier avec les studios Ubisoft et Disney. Ainsi des titres comme LEGO : Pirates des Caraïbes, Toy Story 3, Prince of Persia : les sables oubliés, Split Second velocity, Trine, HAWX 2 ou encore Les Aventures de Tintin vont débarquer dans votre salon.

Qui dit jeu dit bien évidemment manette. De ce côté-ci les jeux proposés seront jouables via une manette sans fil dont le design s’avère être relativement proche de la manette Xbox. Cette proche cousine de la manette Xbox a été nommée T-Wireless 3 in 1 et a été produite par Thrustmaster. Son prix sera seulement de 1€ lors de son lancement puis oscillera entre 15 et 20€ une fois l’offre promotionnelle terminée.

SRF souhaite donc conquérir le cœur des gamers en fournissant un catalogue de jeux de qualité mais pour que cette offre tienne la route le rendu graphique, la jouabilité ainsi que la fluidité de l’image doit répondre aux attentes des joueurs qui risquent d’être frustrés si le résultat n’est pas au rendez-vous. Selon les tests qui ont été réalisés la qualité sera belle est bien présente presque partout avec une bonne réactivité, une jouabilité proche de ce qu’elle est sur console de Salon et très peu de problème de latence. Toutefois ce dernier point reste à guetter de très près lorsque l’on jouera en conditions réelles avec de nombreux utilisateurs connectés. La grande question est donc de savoir si les serveurs de SFR vont tenir la route sur les jeux multi. Comme cité précédemment le résultat final n’est pas parfait, la faute en revient à la qualité graphique proposée. En effet la qualité sera légèrement inférieure à 720p et pourra même être bien en déca de cela si votre débit se révèle insuffisant afin de conserver une certaine fluidité.

Enfin une autre variable que nous n’avons pas encore citée est à prendre en compte, c’est bien évidemment les prix. Ceux-ci ont été fixés en fonction de la catégorie des jeux qui seront proposés. Les catégories sont au nombre de trois avec des jeux casualsaccompagnées d’une catégorie intermédiaire puis enfin de jeux premium. En ce qui concerne l’accès en illimiter pour la première catégorie le prix s’élèvera à 5€ /mois, pour les deux premières il sera de 10€/ mois et pour avoir accès au catalogue complet il faudra débourser environ 15 €. Il sera également possible d’acquérir un des jeux fournis, le prix tournera entre 10 et 15€ avec la possibilité d’essayer un jeu pendant 10 minutes.

Le service de jeu à la demande devrait également voire le jour sur les tablettes et smartphones dans le courant de l’année.

Pour conclure, le catalogue peut encore faire défaut malgré les importantes annonces qui ont été faites mais cela pourra avoir une influence positive sur les personnes qui n’ont pas investie dans une console.

Categories: Jeux vidéo