Depuis environ deux années, les casinos de Macao sont dans une situation de déclin très important concernant leur chiffre d’affaires. L’une des causes de cette situation réside dans le fait que les junket operators ne peuvent plus aujourd’hui permettre aux joueurs VIP de dépenser autant qu’avant, que ce soit pour jouer au blackjack, au baccara ou aux machines à sous.

Les junket operators sont des intermédiaires mettant en relation les joueurs les plus fortunés avec les établissements de jeux d’argent de la ville. Ils permettaient jusqu’alors de contourner certaines des lois concernant le transport d’argent en Chine afin de pouvoir inciter ces joueurs à dépenser leur fortune en jeux d’argent.

Macao : junket operators et mafia chinoise

Des résultats sans appel

Un sociologue chinois, T. Wing Lo, ainsi qu’un chercheur, Sharon Ingrid Kwok, viennent de publier un rapport mettant en évidence les liens entre ces junket operators et la mafia chinoise. Cette étude a été menée entre 2012 et 2015 et aurait permis de recueillir de nombreux témoignages de la part de membres de la mafia, mais également d’opérateurs de casino, de la police et du gouvernement.

La conclusion de cette enquête est formelle : les salles de jeux des casinos qui sont dédiés aux joueurs VIP sont infiltrés par les triades chinoises. De plus, la grande majorité des revenus générés par ces organisations criminelles proviennent des joueurs VIP dépensant leur argent dans les plus gros établissements de jeux de Macao.

Par ailleurs, les membres les plus hauts placés de certains junket operators proviendraient eux aussi de la mafia, qui place ses hommes aux postes importants.