Le poker en ligne est un sport passionnant mais terriblement chronophage et surtout, pour une majorité des amateurs qui s’y adonnent, un moyen sûrs de perdre son argent en échange de quelques frissons. Voici nos 4 conseils pour vous améliorer et pour peut-être, enfin, commencer à inverser la tendance et à enchaîner les victoires.

Avoir une bonne condition physique et mentale

Le poker est un sport éprouvant pour les nerfs, certes, mais aussi pour le corps et pour l’esprit. On n’aurait pas l’idée de jouer au tennis ou de se lancer dans un semi-marathon en étant atteint d’une grippe, ou après une nuit blanche en boîte de nuit. Le poker en ligne, c’est la même chose : il doit être abordé lorsque nous sommes dans des dispositions optimales, c’est-à-dire en bonne forme, reposé et serein.

Des pauses fréquentes : la clé de la concentration

Le poker en ligne demande une concentration de chaque instant, tout ceux qui y jouent le savent. Aucune distraction ne doit être permise : pas de téléphone ou de télévision en même temps, pas de pensées qui s’égarent ou de tracas qui vous obsèdent. La meilleure manière d’enchaîner les parties au top de sa concentration, c’est de faire des pauses, même petites, entre chaque session de 20 à 30 minutes de jeu. Une promenade dehors, un peu de musique, un verre de jus de fruits pour les vitamines… Les possibilités sont nombreuses pour décrocher un instant, et mieux revenir ensuite !

Ne pas s’attarder sur le profil de son adversaire

Il est fréquent que le profil de son adversaire puisse paraître inquiétant : son pseudonyme ou sa photo de profil son autant de signaux qui vous sont envoyés dans le but de vous intimider et de prendre l’ascendant psychologique sur vous. Détachez-vous de ces détails ! Concentrez-vous sur le jeu, le reste est périphérique et vous éloignera toujours un peu plus de la victoire.

Les petites mises occasionnent de moindres pertes

C’est une règle que respectent tous les champions de poker et tous les grands parieurs. En misant petit, on gagne petit, certes, mais la part de chance et de hasard se réduit comme peau de chagrin. En misant petit, on évacue une certaine pression et on peut jouer plus libéré. Les montants peuvent augmenter à mesure que l’on prend la confiance, que l’on affirme son identité de jeu. Mais l’expérience ne vient qu’avec le temps, donc en attendant, minimisez les risques !

Categories: Jeux d'argent